Catégorie : Pétanque

Report du concours du CBI

En raison des fortes pluies de ces dernières semaines, le Club Bouliste d’Itaosy a opté pour le report de son concours en triplette dont l’enjeu est les trois billets d’avion Tana- Réunion- Tana assortis d’une prise en charge intégrale et même le paiement des droits de visa. Un très grand coup en perspective donc que concocte le CBI pour le 29 et 30 prochain au boulodrome d’Ankatso, car cerise sur le gâteau, l’offre comprend en plus une participation au prestigieux tournoi international de St-Pierre qui a l’avantage de voir une participation de la crème mondiale et bien entendu des champions du monde français. Comme le concours est idéalement placé entre deux étapes du championnat de Madagascar, ce sera aussi une belle occasion pour les équipes de se préparer au mieux. Bref, tous les feux sont au vert pour voir une participation massive. Clément RABARY Midi-madagasikara du 17 mars...

Lire la suite

Championnat de Madagascar : Betafo s’offre la première étape !

La première étape du championnat de Madagascar de pétanque d’hier, à Ankatso, a souri à une triplette malgache originaire de Betafo. Eric, Fanomezana et Raymond du Bouliste Club de Betafo, a damné le pion à tout le monde en ravissant la finale contre une équipe du CBT conduite par le président du club, le Général Dieudonné, et incluant Nandrianina et Solo Kely. Une très belle finale qui s’est soldée par un score serré de 13 à 11 au grand bonheur d’une poignée de supporters de Betafo venus seulement pour tâter le terrain, avant la seconde étape qui va se tenir dans un mois à Antsirabe, et qui sont rentrés heureux comme tout. Et on les comprend car chez eux, les boulistes de Betafo et d’Antsirabe seront difficiles à déloger. En attendant, voici les 16 premières équipes qualifiées pour la grande finale : Eric, Fanomezana et Raymond (BC Betafo) Dieudonné, Solo Kely et Nandrianina (CBT) Trema, Tita et Lahatra (CBT) Jacky, Heritiana Radoko et Nanou (CBT) Fred, Alexandre et Victorien (UPB) Tojo, Solofo, Tovomamy (CBB) Parany, Andry et Haja (CB Antsirabe) Janeko, Jean et Tolojanhary (Moramanga) Jean Marie, Eric et Rado (CBT) Irenah, Randriambololona et Jacky (Les H) Hugues, Harilalaina et Harifiononana (BCA) Jean Michel, Lanto et Rivoniaina (CBT) Patrick, Bruno et Andriamaolisoa (Club Ambodin’Isotry) Edmond, Jex et Luc (BIC) Patrick, Laurent et Pierre (FB Itasy) Victor, Noely et Ta (Bongolava)....

Lire la suite

Yves, Ram’s et Mamy bons pour Pattaya

La Coupe de Madagascar de pétanque qui a connu un regain d’intérêt certain après que la Fédération a décidé de qualifier les vainqueurs au Star Master de Pattaya en Thaïlande. Du coup, il y avait du monde, plus exactement 97 triplettes, sur les hauteurs d’Ankatso et que ni la pluie ni le droit de 100 000 ariary par équipe n’ont réussi à doucher les ardeurs des participants. Au bout, l’expérience a fini par payer car les vainqueurs sont des grands habitués des tournois internationaux avec le vice-champion du monde 1999 de Thaïlande, Mamy Patrick, mais également le récent champion de Madagascar de tête à tête, Ram’s ainsi que Yves qui revient ainsi au premier plan. Ce dernier est du reste à l’origine de la victoire du Team Malaisgasy conduite par Mahefa Rinah face à l’étonnante équipe du Club Bouliste Ambalavao Tsienimparihy qui pour une première participation s’est hissée jusqu’en finale. La bande à Caleb s’est même offert la peau de Nanou, Jacky et Radoko durant les huitièmes de finale en s’imposant par 13 à 6. Malheureusement pour cette équipe d’Ambalavao Tsienimparihy avec Joseph et Jean Luc, elle n’a pu rien faire devant l’expérience de Mamy au cours d’une finale vite fait bien fait et bouclée en un rien de temps par le trio du CBT sur le score éloquent de 13 à 2. La manière dont Mamy, Ram’s et...

Lire la suite

Un Délice en Final.

  Les Malgaches ne rentreront pas dans l’histoire. Ils s’inclinent en finale du Mondial la Marseillaise face aux Vitrollais Georges Delys, Gérard Garagnon, et Frédéric Bauer.   Incroyable, inimaginable, nous avons vécu hier une finale comme le Mondial la Marseillaise peut en offrir. Devant un stade archi-comble, devenu par la suite un véritable volcan en ébulltion, les six acteurs se sont rendus coup pour coup jusqu’au bout du suspense. D’un côté, les représentants de la Boule de Vitrolles Gérard Garagnon, George Delys etFrédéric Bauer, et en face l’équipe malgache, représentée par Angelo Falimanantsoa (dit Jex), Luc Rahaingoson (Kely) et Jean-Jacky Randrianandrasano (Robot). Une triplette étrangère qui pouvait rentrer dans l’histoire en gagnant pour la première fois le Mondial la Marseillaise. Le début est prometteur pour Kely, Angelo et Robot. Ils engrangent trois points après deux carreaux consécutifs. On pouvait alors se poser la question : les Vitrollais pouvaient-ils être usés après la longue lutte du matin contre Dugeny, pendant que Rahaingoson et ses partenaires triomphaient sans péril ? La tension monte Le départ en fanfare des Malgaches laisse la place ensuite au doute. La partie s’équilibre et le stade véritable fournaise s’embrase à chaque point, à chaque tir, à chaque mène. On croit assister à un match de Coupe Davis. Le drapeau malgache fait son apparition à chaque banderille d’un des leurs, et les clameurs surgissent lorsque l’adversaire donnait...

Lire la suite

Madagascar (re)vient de si loin

    Avoir gagner pour la première fois Le Masters de Pétanque…..C’est fait. Avoir gagner pour sa première participation…C’est fait. Avoir gagner a seize ans ,Fanirisoa Randrianatoandro c’est le premier joueur au Monde à réussir cet exploit. Tout simplement, ils étaient pré-programmé pour réussir une mission impossible. Zoel Alhenj Tonitsihoarana Frédéric Rakotoariniaina Lahatraina Randriamanantany Fanirisoa Randrianatoandro En s’imposant assez facilement face à Sarrio Madagascar a remporté une victoire historique. C’est en effet la 1ère étoile d’une formation étrangère au palmarès des Masters de Pétanque. Les revers de l’histoire sont parfois cruels. Car si les Malgaches ont participé au Final Four d’Istres c’est grâce à une victoire de Sarrio contre la Wild Card lors de l’ultime étape à Autun. Et c’est le quatuor de ce même Sarrio qu’ils ont crucifié en finale dans les Arènes du Palio. Pour tout dire dans cet emballage France – Madagascar les tricolores ne sont jamais vraiment rentrés dans la partie, manquant quasiment à chaque mène la boule qui aurait pu inverser le cours de leur destin. C’est bien connu, les grandes parties de boules se terminent souvent à la 13ème mène et celle-ci n’a pas dérogé à cette règle empirique. Sarrio et Fournié ont bien noyé le but à tour de rôle pour entretenir l’espoir, la cohésion et l’envie étaient bien dans le camp de la Grande Ile. L’histoire tient parfois à si peu...

Lire la suite

Partenaires

Catégories

Livres à pétanque

Pin It on Pinterest