Catégorie : Pétanque

Pétanque – Club Ivato Aéroport – « Nous avons le droit d’être au mondial »

« La participation de nos équipes aux prochains championnats du monde à Thaïlande n’est pas une faveur, c’est un droit ». C’est le cri de détresse lancé par les dirigeants du club Ivato Aéroport (Cia), victime de la volte- face de la fédération nationale concernant les représentants de Madagascar au sommet mondial du mois prochain. Vainqueurs du championnat national, junior et Dames, les équipes du Cia risquent pourtant de rester à quai et verront leur place prise par des formations montées de toutes pièces par la fédération. Par suite, celle-ci les attribuera la fameuse appellation de sélections nationales. « Grande fut notre surprise en voyant des jeunes reçus par le Président de la République et qui seraient en partance pour le championnat du monde. Quels étaient leurs critères de sélection ? », s’interroge Gérard Naturel, président d’honneur du Cia. Pour lui, en réussissant de passer toutes les étapes établies par la fédération pour désigner les représentants de Madagascar, la triplette Jeune et Dames du Cia a rempli toutes les conditions nécessaires pour être au mondial. La condition primordiale est inscrite au règlement régissant les championnats de Madagascar, à savoir sortir vainqueur de la grande finale du sommet national. Ce règlement de compétition, envoyé à tous les clubs, sections et ligues régionales  en début de saison, a été élaboré par la fédération nationale et validé par l’assemblée générale de la pétanque malagasy....

Lire la suite

« Grand Open de Madagascar » : Une prime de 2 400 000 Ar pour les champions !

Une somme à hauteur de 5 600 000 Ariary sera offerte aux boulistes participant au Grand Open de Madagascar de pétanque. Les quarts de finaliste allant jusqu’aux champions recevront cette prime.   Une bonne nouvelle pour les boulistes.  Du 28 au 30 août sur le terrain du Max Sport Club à Ankorondrano derrière le Tour Zital se disputera le  « Grand Open de Madagascar » de pétanque. Un tournoi triplette sur terre battue sablée organisé par Max Sport Club de la famille Randriantefy et sous l’égide de la Fédération malgache de pétanque. Les droits d’inscription ont été fixés à 125 000 Ariary. Les nombres d’équipes participantes sont limités à 200.  « Les droits d’inscription peuvent être considérés comme élevés, mais, c’est ainsi que la pétanque est un sport démocratique. Ce ne sont ni les organisateurs, ni la fédération, mais, les boulistes eux-mêmes, par leur engagement, qui financeront la constitution de leur élite et feront monter leur sport » a expliqué l’organisateur. Une prime de 2 400 000 Ariary sera offerte à l’équipe championne et 1 200 000 Ariary pour la finaliste. Les demi-finalistes recevront une somme de 600 000 Ariary et 200 000 Ariary pour les quarts de finaliste. Une coupe consolante est prévue pour les malchanceux des éliminatoires. L’objectif du MSC, organisateur est de multiplier les rencontres pour rehausser le niveau des boulistes pour atteindre le haut niveau. Il est à signaler que les Malgaches ont été déjà sacrés...

Lire la suite

Le sport mène à tout. Rafetrarinanja Tremarivo : « La pétanque est le sport éducatif par excellence »

Tremarivo Rafetrarinanja a tout gagné au boulodrome comme en dehors. Récent champion de Madagascar Boss de pétanque avec Taratra il y a deux semaines, Trema, de son vrai nom Tremarivo Rafetrarinanja, parle de sa vie professionnelle et de ses trois « Pâtisserie Royale » à Ambohipo, Mahamasina et Anosizato, comme une suite logique de sa vie de bouliste qui lui a appris tout notamment à se conformer aux règles mais aussi à se battre jusqu’au bout. Récit. Midi Madagasikara : Y a-t-il un lien entre votre élogieux parcours en pétanque et le succès des Patisserie Royale que vous dirigez ? Tremarivo Rafetrarinanja : « La Pâtisserie Royale que j’ai ouverte en 2002 après avoir suivi des cours de pâtisserie, est bien avant la pétanque où j’ai véritablement débuté dans les compétitions à partir de 2005. Mais je peux vous dire que si la société prospère aujourd’hui, c’est grâce aux relations que j’ai tissées à travers le sport et plus particulièrement la pétanque car j’ai été aussi attaquant en football. Les amitiés qui se nouent autour d’un boulodrome m’ont servi à agrandir le cercle de mes clientèles. Et avec les bienfaits que cela comporte. » Midi : Pouvez-vous être plus explicite ? T.R. : « La pratique sportive est une chose, l’éducation que cela entraîne en est une autre mais au bout je trouve que la pétanque est le sport éducatif par excellence. C’est une école de la vie où on...

Lire la suite

Le sport mène à tout : Michel Ranarivelo P comme Polytechnique et …Pétanque !

Michel Ranarivelo est resté ce jeune homme qui s’entend pratiquement avec tout le monde.   Sportif accompli pour avoir tout fait, le Directeur Général de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Michel Ranarivelo, affirme avoir utilisé les vertus tirées d’une bonne pratique sportive pour booster sa carrière professionnelle. La vie de Michel Ranarivelo ou plutôt Mamih comme ses amis l’appellent se résume d’ailleurs à deux principaux sujets. Discipline-culte. D’abord ses études à Vontovorona à la Polytechnique où il est devenu ingénieur en 1980, option génie-chimique, puis plus tard Docteur-Ingénieur en chimie appliquée à l’industrie et à l’environnement. Un cursus qui fait aujourd’hui de lui un enseignant-chercheur à l’Université d’Antananarivo. Ensuite la pétanque. Car ce grand Monsieur qui est toutefois resté modeste, est aussi un très grand bouliste. Une qualité qu’il avoue avoir hérité d’une longue pratique depuis son jeune âge. La faute à la ville de Betafo où il a grandi et où cette discipline est devenue un culte voire une institution. Et les résultats s’enchaînaient à la pelle. Notamment sur le plan international où Michel Ranarivelo a remporté en 1994 le tournoi de St Pierre avec Ndrema tout en étant l’entraîneur de Tom et Hago, les deux dames qui ont aussi remporté ce même tournoi de la Réunion. Il a réussi le même exploit, en 2009, à Mayotte, en entraînant Odile et Vololona tout comme il dirigeait,...

Lire la suite

Pétanque – Grande finale : Le Team Malaisgache en démonstration !

Le Team Malaisgache avec de gauche à droite Mahefa Rinah, Toutoune, Mamy et Yves.   Confirmation pour Toutoune, Yves et Mamy du Team Malaisgache de Mahefa Rinah. Le trio a remporté, hier à Ankatso, la grande finale du championnat de Madagascar en triplette devant des juniors à qui il manquait encore l’expérience des grands rendez-vous. Victoire de Yves, Mamy et Toutoune du Team Malaisgache hier à la grande finale de pétanque qui sert de support au championnat de Madagascar. Une classe d’écart. Quand Mamy se payait le luxe de conclure sur un carreau et finir la partie par 13 à 9, on sentait bien qu’il y avait une classe d’écart. Certes les juniors avec Fy, Bôlo et Dino ont créé la sensation en battant en demi-finale le vice-champion du monde Bema qui faisait équipe avec Lova et Jacques. Ils se sont ensuite allés en finale de cette prestigieuse épreuve pour ensuite faire illusion en revenant de 10 – 4 à 10-9 mais ce fut tout car dos au mur, Toutoune et ses camarades ont fait parler leur expérience. La même en fait qui leur a permis d’écarter de la route de la finale par 13 à 9 une redoutable triplette formée de vétérans avec Kissor, Radany et Dadatoa. Deuxième défaite pour Betafo. Toutoune, Yves et Mamy défendront donc les couleurs malgaches au championnat d’Afrique qui aura lieu au Tchad....

Lire la suite

Partenaires

Catégories

Livres à pétanque

Pin It on Pinterest